Dans ton monde...

Parfois

Des doigts te torturent

Des pliures te défigurent

Ta peau tatouée de ratures

Craque aux jointures

Souvent

Délaissé des années

Tu te morfonds boudiné

Entre deux abandonnés

Sans raison condamnés

Bien sûr

Dans beaucoup trop de pays

Tes idées sont bannies

C'est au feu que tu finis

Et de tes cendres germe la vie

Toujours

Je te palpe avec ardeur

Je m'enivre de ton odeur

Je t'effeuille sans pudeur

Et te décrypte avec candeur

Alors

Je plonge dans ton corps d'ivoire

M'abreuve de ton histoire

Tu finis par m'émouvoir

Et j'en oublie mon désespoir

Finalement

Relié ou simplement broché

Dictionnaire ou livre de chevet

Je t'aime pour ce que tu es

Dans ton monde je renais.

Ecrit le 13/08/2007 et mis là aujourd'hui  pour Enriqueta et Les croqueurs de mots