22 septembre 2014

Défi des Croqueurs de mots numéro 130 : Ton évasion livresque

C'est l'heure du nouveau défi proposé par Lenaïg. Avant tout, je vous propose de visiter son blog ici pour lire  le sujet du défi. Et voilà ce qu'il m'a inspiré : Ton évasion livresque  L'été 2014 si ennuyeux Tu le trouvas soucieux Comme une injuste punition Toi qui rêvais d'évasion  Si ces jours sans partir Tu les passas à lire Avec des mots loin de là Comme moi tu t'évadas  T'aurais pu te lamenter Te morfondre t'éreinter Tu préféras par procuration T'évader de bonheur en fiction  De livre en... [Lire la suite]
Posté par toumoi à 08:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

11 septembre 2014

Jeudi en poésie

Pour Enriqueta et les Croqueurs de mots : Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,Assise auprès du feu, dévidant et filant,Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle. Lors, vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,Déjà sous le labeur à demi sommeillant,Qui au bruit de mon nom ne s’aille réveillant,Bénissant votre nom de louange immortelle. Je serai sous la terre et fantôme sans os :Par les ombres myrteux je prendrai mon repos :Vous serez au foyer une vieille... [Lire la suite]
Posté par toumoi à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 septembre 2014

Défi n°129 des Croqueurs de mots : Je vous invite à un voyage en nostalgie

Voici le défi du jour proposé par Enriqueta : Choisissez dans vos photos anciennes une qui date de 20 ans ou plus et racontez-là sur votre blog ou racontez pourquoi vous l'avez choisi. C'est un après-midi d' été où embrase un soleil de plomb Tapant inexorablement ses rayons sur le goudron La tiédeur de la maison tous nous endort C'est un instant de bonheur dans mes souvenirs d'or.
Posté par toumoi à 08:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
04 septembre 2014

Jeudi en poésie

Pour Enriqueta et les Croqueurs de mots : Impossible de ne pas me souvenir de ce poème  sujet d'un commentaire composé . Il fut le déclic de ma passion pour la poésie. Et comme  je l'avais  trouvé tellement beau je l'ai appris pour mon propre plaisir ! Le dormeur du val C'est un trou de verdure où chante une rivière,Accrochant follement aux herbes des haillonsD'argent ; où le soleil, de la montagne fière,Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,Et la nuque... [Lire la suite]
Posté par toumoi à 08:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]