Pour Les Croqueurs de Mots avec Enriqueta à la barre n°148 et le défi Océan !

 

 Je fixais l'océan

Et son air apaisant

Il ronflait par moment

Accompagné du vent

 

L'écume gribouillait

Sur le sable mouillé

J'y découvris son visage

Comme un heureux présage

 

Les vagues déferlaient

En un ronronnement Léger

Il me paru si loin l'hiver

Et sa météo bien austère

 

Je ne sais si c'est le vent

Qui repoussa mes tourments

Ou le mouvement des flots

Qui fit s'enfuir l'étau

 

Mais je me sentis zen

Libérée de mes chaînes.