01 septembre 2017

Dans le roman : Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles et Care Santos

A la page 36  "Quand nous enterrons les moments de bonheur, nous renonçons au meilleur de nous-mêmes. Il y a beaucoup de choses qu’on peut jeter par-dessus bord, mais pas ces moments-là." et plus loin page 74 : " Tout être humain est poète par nature. Le problème, c'est que la plupart des gens l'ont oublié."
Posté par toumoi à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]